Louvre Hôtels doit et peut payer !

jeudi 29 mars 2012, par Stéphane

Chiffre d’affaires 2011 Hôtels Pont-de-Suresnes : 6,8 Millions d’€ - Résultat net : 1,3 Million d’€ + remboursement crédit bail : 874 000 €

IL Y A DONC DE L’ARGENT POUR SATISFAIRE LES REVENDICATIONS DES SALARIES !

100% des salariées de la société de nettoyage sous traitante DECA FRANCE qui travaillent comme femmes de chambre, gouvernantes, au sein des hôtels CAMPANILE et PREMIERE CLASSE du Pont-de-SURESNES du groupe LOUVRE HOTELS et une partie des salariés en interne sont en grève illimitée depuis ce mardi 20 mars à 8h30 pour voir satisfaire leurs revendications :

1) Augmentation des salaires de base de 150 € par mois et reconnaissance des qualifications ;

2) Intégration au sein de la SNC des Hôtels du Pont-de-SURESNES ;

3) Transformation des contrats de travail à temps partiel en temps complet ;

4) Paiement des salaires à l’heure et non à la chambre avec comme indication de productivité : 2 chambres à l’heure au Campanile et 2,5 chambres au 1ère classe ;

5) 13ème mois, paiement des indemnités nourriture, de la prime d’habillage déshabillage de 225 € par an ;

6) Respect de leur dignité.

La CGT-HPE ne laissera pas se poursuivre ce véritable apartheid social chez LOUVRE HÔTELS et ailleurs, sur un même lieu de travail.
Nous appelons avec Jacqueline Fraysse, député des Hauts-de-Seine qui vient d’interpeller Xavier BERTRAND, ministre (en sursis) du Travail, à un :

Grand rassemblement festif de solidarité le :

Mardi 3 avril 2012 à 12h devant l’entreprise
15 Bd Henri Sellier - 92150 Suresnes
Métro Porte Maillot puis Bus 244 arrêt Pont-de-Suresnes ou Métro ou RER la défense puis Tramway jusqu’à Suresnes-Longchamp.