• NON AUX LICENCIEMENTS BOURSIERS CHEZ MR BRICOLAGE ›››

    Les actionnaires de l’ANPF (Association Nationale des Promoteurs du Faites-le-vous-même) détenant majoritairement le Capital de l’entreprise du bricolage MR BRICOLAGE prépare l’arrivée du géant européen des magasins de bricolage basé à Londres, propriétaire de B&Q, BRICO DEPOT, CASTORAMA en décrétant une première vague de fermeture de 17 magasins et en supprimant directement 238 emplois et indirectement plus de 300. Ceci fait partie d’un plan visant à (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Résultats élections Monop’ ›››

    Le 15 novembre 2016 ont eu lieu les élections nationales chez Monop’ La CGT se félicite des excellents résultats obtenus devant 5 autres organisations syndicales qui se positionnent loin derrière. CGT : 54,98% FO 11, 95% CFTC 9,96% CFDT 7,57 % UNSA 7,57% CFE- CGC 7 ,97% Malgré le nombre importants de syndicats présentés, les salariés ont largement renouvelé leur confiance en la (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Résultats d’ections professionnelles chez Gérard Darel ›››

    Gérard Darel est une enseigne de vêtements haut de gamme. Les élections ont eu lieu le 17 octobre 2016 pour le 1er tour. La CGT a été la seule organisation syndicale à avoir déposé des listes complètes sur tous les collèges et la seule à présenter des candidats. Aux dernières élections, la CGT n’avait pas pu obtenir de représentativité. Depuis, deux syndicats ne sont plus présents dans l’enseignes la CFTC et FO. Le 17 octobre dernier, la CGT a donc (...)
    Voir tout le texte ›››

  • La direction Carrefour veut généraliser l’ouverture du dimanche ›››

    La direction nationale Carrefour convoque l’ensemble des organisations syndicales les 18, 29 novembre et 8 décembre prochains en vue de conclure un accord sur les contreparties accordées aux salariés dans le cadre de son projet de généralisation d’ouverture des hypermarchés le dimanche. La CGT Carrefour réaffirme son opposition formelle au travail dominical dans le commerce qui n’est pas, n’en déplaise à Monsieur Macron un service d’utilité publique. (...)
    Voir tout le texte ›››

  • HOTEL PULLMAN MONTPARNASSE : TOUS AU RASSEMBLEMENT DU 22 NOVEMBRE ›››

    Lors de la réunion du 16 novembre 2016 la direction a refusé catégoriquement de procéder par détachements des salariés dans d’autres hôtels du groupe ACCOR et a maintenu ses propositions de reclassement. Ce refus est grave car nous ne sommes pas à l’abri de coups tordus lors des reclassements car d’une part la période probatoire de 2 mois est maintenue et d’autre part après la période probatoire si le contrat dans l’entreprise de reclassement n’est pas (...)
    Voir tout le texte ›››

  • LES 2 VISAGES DE LEROY MERLIN ›››

    Stop à la souffrance au travail organisée ! Oui à la liberté syndicale Rassemblement et grève devant Leroy Merlin de Belfort Samedi 19 novembre 2016 De 14h30 à 15h30
    Voir tout le texte ›››

  • VIVARTE : Départ précipité du PDG ›››

    Le collectif CGT des salariés du groupe VIVARTE apprend par voie de presse le départ précipité de son PDG, M. Stéphane Maquaire. Démissionné de ses fonctions, le jeudi 27 octobre 2016, après des désaccords avec ses principaux actionnaires. La décision a été prise à la majorité du conseil d’administration. M. Pierre-Antoine Gailly, Président du conseil d’administration a également démissionné de la présidence du conseil. M. Stéphane Maquaire arrivé dans le (...)
    Voir tout le texte ›››

  • La CGT appelle à une nouvelle action au PULLMAN Montparnasse le 9 novembre ›››

    La fermeture de l’hôtel PULLMAN MONTPARNASSE est programmée pour le 31 août 2017 pour 3 années de travaux, avec de premiers départs de salariés prévus en mars 2017. UNIBAIL-RODAMCO, propriétaire des murs de l’hôtel PULLMAN PARIS MONTPARNASSE et le groupe ACCOR, gestionnaire de l’hôtel, sont main dans la main pour supprimer plus de 650 emplois, CDD et sous-traitance compris ! La direction se prétend favorable au reclassement des salariés dans le groupe (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Victoire des salariés de Babou Bagnolet ! Pour l’emploi, les conditions de travail, la dignité ! ›››

    Depuis le 3 octobre 100% des salariés du magasin Babou Bagnolet étaient en grève pour la dignité, la réintégration d’un salarié brutalement licencié après 12 ans d’ancienneté, les conditions de travail, l’arrêt des retards de paiement des salaires, la fin des brimades et humiliations quotidiennes… Le mouvement de grève pour le respect et la dignité à Babou Bagnolet a permis à l’ensemble des salariés grévistes de prendre conscience que collectivement, nous (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le syndicat CGT-HPE se félicite de la condamnation du Park Hyatt Vendôme pour harcèlement sexuel ! ›››

    Les larmes de crocodile de la direction ! Notre syndicat CGT-HPE qui syndique aujourd’hui la quasi-totalité des femmes de chambre et des gouvernantes de la sous-traitance au Park Hyatt Vendôme dénonce l’hypocrisie de la direction de ce palace qui revendique une éthique au-dessus de tous soupçons alors qu’à l’époque des faits elle n’a pas cru devoir prévenir la police de l’agression sexuelle subie par Mme DIALLO, permettant ainsi à l’agresseur de (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Emploi : les mauvais comptes d’EL KHOMRI ›››

    Il y a quelques semaines, le chef de l’état déclarait qu’il n’avait pas « eu de bol » sur la question du chômage. Sa ministre du travail adopte aujourd’hui une autre forme de communication en invoquant une « tendance » à la baisse du nombre de demandeurs d’emploi et l’effet négatif des attentats perpétrés dans notre pays au cours des derniers mois. Si certains secteurs comme l’hôtellerie ou le tourisme ont effectivement été touchés par ces évènements, il (...)
    Voir tout le texte ›››

  • 650 emplois menacés au PULMANN MONTPARNASSE ›››

    Le 05 septembre 2016 lors d’une réunion extraordinaire DS, CE, CHSCT Mr ARNOULT nous a confirmé tout ce que la CGT avait annoncé dans ses tracts avant les vacances d’été sur la fermeture de l’hôtel. Il faut garder à l’esprit que nous sommes en présence d’une fermeture temporaire pour travaux. Et non pour des raisons économique mais simplement sur la volonté d’UNIBAIL qui veut faire un centre commercial dans un but purement lucratif.et la volonté du (...)
    Voir tout le texte ›››

  • VIVARTE : Quand l’état finance la destruction de l’emploi ›››

    Depuis des années ce groupe se permet de détruire des milliers d’emplois dans notre pays alors que dans le même temps les dividendes augmentent et que le groupe perçoit de l’argent public. (45 millions de CICE au titre de l’année 2015). Le groupe vient d’annoncer la fermeture de 150 magasins entrainant la suppression de plus de 1100 emplois. L’année dernière il en avait déjà supprimé plus de 1600. La fédération CGT Commerce et Services exige que le (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 15 septembre pour l’abrogation de la loi travail ›››

    Après 4 mois de mobilisation intense, le gouvernement Hollande a de nouveau sorti le 49-3 en plein été, pour faire passer en force la loi travail. Les droits des salarié-es de notre fédération sont particulièrement impactés par les reculs sociaux imposés par les lois Macron, Rebsamen, le Pacte de responsabilité. La loi El Khomri continue le massacre contre le code du travail. Notre fédération a toujours fait la démonstration, à travers les (...)
    Voir tout le texte ›››

  • LA FNAC RACHETE DARTY ›››

    Le 18 juillet l’autorité de la concurrence autorise le rachat de Darty par la Fnac. Comme on devait s’y attendre, le rapprochement de ces deux géants n’est pas sans conséquence pour les salariés. Bien que l’Autorité ait pris en compte le marché des ventes en ligne, la Fnac doit céder 6 magasins en Ile de France : cinq Darty [Italie2, Belleville, St-Ouen, Vélizy et Wagram (qui n’ouvrira pas)] et une Fnac, celle de Beaugrenelle. La Fédération CGT Commerce (...)
    Voir tout le texte ›››

  • ATTENTAT A NICE, Réaffirmons les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité ! ›››

    La CGT tient à témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par l’attentat survenu à Nice dans la nuit du 14 au 15 juillet. Elle tient également à saluer le formidable élan de solidarité de l’ensemble des agents des services publics et, particulièrement, celui des personnels de santé qui n’ont pas attendu le plan blanc pour se mettre à disposition. Alors que le pays est à nouveau endeuillé par un acte de violence extrême, les (...)
    Voir tout le texte ›››

  • L’état français hors la loi ? ›››

    Fin juin, le comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) de l’ONU a publié un rapport très critique à l’égard du projet de loi travail et a estimé que « les dérogations à des protections acquises en matière de conditions de travail, y compris pour accroitre la flexibilité du marché du travail » étaient particulièrement préoccupantes. L’instance a donc invité le gouvernement Français à s’assurer que la loi n’avait pas pour effet de précariser (...)
    Voir tout le texte ›››

  • VIVARTE Poursuit le démantèlement du groupe ›››

    Plus de 40 millions d’aides publiques (CICE …) sont versées chaque année au groupe, et chaque année VIVARTE supprime des emplois pour satisfaire l’appétit des actionnaires. Depuis un an le groupe VIVARTE a licencié plus d’un millier de salariés (1800) en 2015. Depuis le début de l’année 2016, le groupe VIVARTE poursuit la casse à l’emploi et vient d’annoncer dans les médias la cession de Kookaï, Pataugas et Chevignon qui comptent plus de 900 salariés. Ce (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 5 juillet, la lutte continue pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis plusieurs mois, la Fédération CGT du Commerce, de la Distribution et des Services se mobilise avec les salariés pour exiger le retrait total de la loi dite travail. Le mépris du gouvernement et la menace d’un nouveau passage en force en utilisant le 49.3 ne nous feront pas plier. Faire fi de l’ampleur des mobilisations et de l’opinion des français est irresponsable et anti démocratique. 73 % des français sont opposés à un nouveau recours au (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 5 juillet, la lutte continue pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis plusieurs mois, la Fédération CGT du Commerce, de la Distribution et des Services se mobilise avec les salariés pour exiger le retrait total de la loi dite travail. Le mépris du gouvernement et la menace d’un nouveau passage en force en utilisant le 49.3 ne nous feront pas plier. Faire fi de l’ampleur des mobilisations et de l’opinion des français est irresponsable et anti démocratique. 73 % des français sont opposés à un nouveau recours au (...)
    Voir tout le texte ›››

Louvre Hôtels doit et peut payer !

jeudi 29 mars 2012, par Stéphane

Chiffre d’affaires 2011 Hôtels Pont-de-Suresnes : 6,8 Millions d’€ - Résultat net : 1,3 Million d’€ + remboursement crédit bail : 874 000 €

IL Y A DONC DE L’ARGENT POUR SATISFAIRE LES REVENDICATIONS DES SALARIES !

100% des salariées de la société de nettoyage sous traitante DECA FRANCE qui travaillent comme femmes de chambre, gouvernantes, au sein des hôtels CAMPANILE et PREMIERE CLASSE du Pont-de-SURESNES du groupe LOUVRE HOTELS et une partie des salariés en interne sont en grève illimitée depuis ce mardi 20 mars à 8h30 pour voir satisfaire leurs revendications :

1) Augmentation des salaires de base de 150 € par mois et reconnaissance des qualifications ;

2) Intégration au sein de la SNC des Hôtels du Pont-de-SURESNES ;

3) Transformation des contrats de travail à temps partiel en temps complet ;

4) Paiement des salaires à l’heure et non à la chambre avec comme indication de productivité : 2 chambres à l’heure au Campanile et 2,5 chambres au 1ère classe ;

5) 13ème mois, paiement des indemnités nourriture, de la prime d’habillage déshabillage de 225 € par an ;

6) Respect de leur dignité.

La CGT-HPE ne laissera pas se poursuivre ce véritable apartheid social chez LOUVRE HÔTELS et ailleurs, sur un même lieu de travail.
Nous appelons avec Jacqueline Fraysse, député des Hauts-de-Seine qui vient d’interpeller Xavier BERTRAND, ministre (en sursis) du Travail, à un :

Grand rassemblement festif de solidarité le :

Mardi 3 avril 2012 à 12h devant l’entreprise
15 Bd Henri Sellier - 92150 Suresnes
Métro Porte Maillot puis Bus 244 arrêt Pont-de-Suresnes ou Métro ou RER la défense puis Tramway jusqu’à Suresnes-Longchamp.