• automatisation des entrepôts=danger pour l’emploi ›››

    Le 3 juillet, les représentants CGT nationaux de l’ensemble des groupes de la distribution alimentaire se sont réunis au siège de la fédération à Montreuil sur le sujet de l’introduction de projets d’automatisation des entrepôts. La décision de certains groupes d’investir dans des solutions d’automatisation de la logistique alimentaire est un phénomène nouveau d’une ampleur technique comparable à l’introduction des caisses automatiques. Au sein d‘une (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    L’accord sur le travail de nuit et son avenant chez Monoprix définitivement inapplicables ›››

    Monoprix a été une fois de plus désavoué par la justice. La Fédération CGT du Commerce et des Services se félicite de la décision de la Cour de Cassation (Chambre Sociale) de rejeter le pourvoi de Monoprix contre l’arrêt de la Cour d’appel de Versailles du 2 avril 2013 concernant la validité de l’opposition de la CGT à l’accord sur le travail de nuit de 2006 et son avenant de 2009 (cf. Cour de Cassation, Arrêt n° 1485 FS-P+B, audience du 8 juillet 2014). (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    La CGT Carrefour dénonce un accord de partage de miettes ›››

    La CGT du groupe Carrefour entend faire connaître son appréciation sur les résultats de la négociation relative au renouvèlement de l’accord de 2011, accord dit de « partage des profits ». En effet, selon la nouvelle convention, les salariés auront le choix d’accepter : 40 euros brut versés en numéraire sur leur bulletin de paie ou 100 euros net (soit 108,53 euros bruts) sous forme de bon d’achat à valoir dans les hypermarchés Carrefour et les (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Magasins LA HALLE : l‘intersyndicale doute de la stratégie de l’entreprise ›››

    Communiqué de l’intersyndicale CGT-CGC-CFTC-FO Malgré les annonces de la direction qui se veut rassurante, l’intersyndicale CGT, CGC, CFTC et FO des magasins LA HALLE émet de sérieuses réserves sur la stratégie mise en œuvre par son PDG. Une inquiétude légitime quand on sait que 4500 emplois pourraient être supprimés si la direction ne trouve pas de nouveaux actionnaires capables de financer une vaste campagne de relifting des magasins. Les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Première analyse de la CGT
    Conférence sociale : une feuille de route écrite à l’avance ›››

    Dès hier, le Président de la République avait tracé la feuille de route de sortie de la conférence sociale, le Premier ministre décline ces orientations sans grande originalité. A la sortie de la conférence sociale, il annonce clairement qu’au nom de l’emploi et de la croissance, il faut ouvrir une nouvelle page en affirmant que la nation va réaliser un effort sans précédent au bénéfice des entreprises. Ces annonces sont loin d’être à la hauteur des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    Auto Distribution n’a aucune raison de supprimer nos emplois ›››

    La CGT du groupe AutoDistribution (négoce de pièces détachées pour véhicules légers et réparation de véhicules poids lourds) s’inquiète du projet de restructuration visant l’entité poids lourds d’une filiale du groupe : AutoDistribution bassin parisien Nord (AD BPN). D’après les informations dont elle dispose, la CGT fait savoir que les suppressions d’emplois qui pourraient être annoncées le 30 juillet prochain, au cours d’une réunion du comité (...)
    Voir tout le texte ›››

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

IKEA : des pratiques intolérables !

jeudi 22 mars 2012, par Stéphane

La fédération CGT du commerce a décidé de s’associer aux différentes plaintes initiées par les organisations syndicales concernant des pratiques illégales de surveillance des salariés et de leurs représentants.

Ces dernières années, l’enseigne avait dû s’expliquer sur de telles pratiques et prônait depuis le respect des libertés fondamentales.

Or, il semble bien qu’au contraire, le flicage des syndicalistes soit couramment utilisé comme mode de management de l’entreprise.

Des enquêteurs privés auraient spécialement été recrutés par IKEA pour accomplir cette tâche.

Les soupçons sont tels que le procureur de la République de Versailles a ouvert une enquête préliminaire sur cette affaire.

Nous exigeons que toute la lumière soit faite.

Ces pratiques intolérables doivent être réprimées au regard des textes applicables.

Le respect des libertés individuelles, le droit de se syndiquer, de revendiquer, sont protégés par la Constitution.

Imposons le respect de ces valeurs !