• Le syndicat CGT-HPE se félicite de la condamnation du Park Hyatt Vendôme pour harcèlement sexuel ! ›››

    Les larmes de crocodile de la direction ! Notre syndicat CGT-HPE qui syndique aujourd’hui la quasi-totalité des femmes de chambre et des gouvernantes de la sous-traitance au Park Hyatt Vendôme dénonce l’hypocrisie de la direction de ce palace qui revendique une éthique au-dessus de tous soupçons alors qu’à l’époque des faits elle n’a pas cru devoir prévenir la police de l’agression sexuelle subie par Mme DIALLO, permettant ainsi à l’agresseur de (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Emploi : les mauvais comptes d’EL KHOMRI ›››

    Il y a quelques semaines, le chef de l’état déclarait qu’il n’avait pas « eu de bol » sur la question du chômage. Sa ministre du travail adopte aujourd’hui une autre forme de communication en invoquant une « tendance » à la baisse du nombre de demandeurs d’emploi et l’effet négatif des attentats perpétrés dans notre pays au cours des derniers mois. Si certains secteurs comme l’hôtellerie ou le tourisme ont effectivement été touchés par ces évènements, il (...)
    Voir tout le texte ›››

  • 650 emplois menacés au PULMANN MONTPARNASSE ›››

    Le 05 septembre 2016 lors d’une réunion extraordinaire DS, CE, CHSCT Mr ARNOULT nous a confirmé tout ce que la CGT avait annoncé dans ses tracts avant les vacances d’été sur la fermeture de l’hôtel. Il faut garder à l’esprit que nous sommes en présence d’une fermeture temporaire pour travaux. Et non pour des raisons économique mais simplement sur la volonté d’UNIBAIL qui veut faire un centre commercial dans un but purement lucratif.et la volonté du (...)
    Voir tout le texte ›››

  • VIVARTE : Quand l’état finance la destruction de l’emploi ›››

    Depuis des années ce groupe se permet de détruire des milliers d’emplois dans notre pays alors que dans le même temps les dividendes augmentent et que le groupe perçoit de l’argent public. (45 millions de CICE au titre de l’année 2015). Le groupe vient d’annoncer la fermeture de 150 magasins entrainant la suppression de plus de 1100 emplois. L’année dernière il en avait déjà supprimé plus de 1600. La fédération CGT Commerce et Services exige que le (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 15 septembre pour l’abrogation de la loi travail ›››

    Après 4 mois de mobilisation intense, le gouvernement Hollande a de nouveau sorti le 49-3 en plein été, pour faire passer en force la loi travail. Les droits des salarié-es de notre fédération sont particulièrement impactés par les reculs sociaux imposés par les lois Macron, Rebsamen, le Pacte de responsabilité. La loi El Khomri continue le massacre contre le code du travail. Notre fédération a toujours fait la démonstration, à travers les (...)
    Voir tout le texte ›››

  • LA FNAC RACHETE DARTY ›››

    Le 18 juillet l’autorité de la concurrence autorise le rachat de Darty par la Fnac. Comme on devait s’y attendre, le rapprochement de ces deux géants n’est pas sans conséquence pour les salariés. Bien que l’Autorité ait pris en compte le marché des ventes en ligne, la Fnac doit céder 6 magasins en Ile de France : cinq Darty [Italie2, Belleville, St-Ouen, Vélizy et Wagram (qui n’ouvrira pas)] et une Fnac, celle de Beaugrenelle. La Fédération CGT Commerce (...)
    Voir tout le texte ›››

  • ATTENTAT A NICE, Réaffirmons les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité ! ›››

    La CGT tient à témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par l’attentat survenu à Nice dans la nuit du 14 au 15 juillet. Elle tient également à saluer le formidable élan de solidarité de l’ensemble des agents des services publics et, particulièrement, celui des personnels de santé qui n’ont pas attendu le plan blanc pour se mettre à disposition. Alors que le pays est à nouveau endeuillé par un acte de violence extrême, les (...)
    Voir tout le texte ›››

  • L’état français hors la loi ? ›››

    Fin juin, le comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) de l’ONU a publié un rapport très critique à l’égard du projet de loi travail et a estimé que « les dérogations à des protections acquises en matière de conditions de travail, y compris pour accroitre la flexibilité du marché du travail » étaient particulièrement préoccupantes. L’instance a donc invité le gouvernement Français à s’assurer que la loi n’avait pas pour effet de précariser (...)
    Voir tout le texte ›››

  • VIVARTE Poursuit le démantèlement du groupe ›››

    Plus de 40 millions d’aides publiques (CICE …) sont versées chaque année au groupe, et chaque année VIVARTE supprime des emplois pour satisfaire l’appétit des actionnaires. Depuis un an le groupe VIVARTE a licencié plus d’un millier de salariés (1800) en 2015. Depuis le début de l’année 2016, le groupe VIVARTE poursuit la casse à l’emploi et vient d’annoncer dans les médias la cession de Kookaï, Pataugas et Chevignon qui comptent plus de 900 salariés. Ce (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 5 juillet, la lutte continue pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis plusieurs mois, la Fédération CGT du Commerce, de la Distribution et des Services se mobilise avec les salariés pour exiger le retrait total de la loi dite travail. Le mépris du gouvernement et la menace d’un nouveau passage en force en utilisant le 49.3 ne nous feront pas plier. Faire fi de l’ampleur des mobilisations et de l’opinion des français est irresponsable et anti démocratique. 73 % des français sont opposés à un nouveau recours au (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 5 juillet, la lutte continue pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis plusieurs mois, la Fédération CGT du Commerce, de la Distribution et des Services se mobilise avec les salariés pour exiger le retrait total de la loi dite travail. Le mépris du gouvernement et la menace d’un nouveau passage en force en utilisant le 49.3 ne nous feront pas plier. Faire fi de l’ampleur des mobilisations et de l’opinion des français est irresponsable et anti démocratique. 73 % des français sont opposés à un nouveau recours au (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Diaporama 14 juin 2016 ›››

    Pour faire défiler, cliquer sur les photos.
    Voir tout le texte ›››

  • Communiqué intersyndical : pour le retrait de la loi travail, grève nationale dans le commerce pour manifester à Paris mardi 14 juin 2016 ›››

    Depuis de nombreux mois, les salariés du Commerces et des Services continuent la lutte par des grèves, des débrayages et en participant aux manifestations, reflet de la mobilisation en cours contre la loi Travail, tout comme les oppositions sur la mise en œuvre de la loi Macron sur le travail du Dimanche aux Galeries Lafayette et celle annoncée à la Fnac. C’est encore une preuve qu’un front commun peut stopper un recul social. La détermination du (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Convergeons sur Paris le 14 juin pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis des mois dans l’action contre les lois Macron, Rebsamen, la Fédération CGT Commerce, Distribution et Services et ses syndiqué-es, aux côtés de millions de salariés et de citoyens, expriment leur opposition et leur colère face à la loi Travail, ou plutôt Loi contre les Travailleur-ses. Nous ne voulons pas d’un texte qui facilite les licenciements, qui permette de contourner la loi dans les entreprises, qui dégrade nos conditions de travail et (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Salariés des hôtels cafés restaurants victimes des intempéries, votre fond d’action sociale vous aide ›››

    "Une aide exceptionnelle de 1000 euros par salarié + 500 euros par enfant à charge pourra être accordée dans les deux cas suivants : 1) L’entreprise est fermée depuis au moins 10 jours suite aux dégâts causés et les salariés ont été déclarés en chômage technique par l’employeur. ou 2) L’habitation du salarié a été atteinte au point de l’obliger à se reloger dans sa famille ou ailleurs. Pour obtenir l’aide, les salariés peuvent transmettre leur demande à : (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    PAS D’OUVERTURE DES GALERIES LAFAYETTE LE DIMANCHE ›››

    Contrairement à l’annonce, dans certains media, de l’ouverture des Galeries Lafayette Haussmann le dimanche, le syndicat CGT de cet établissement et d’autres organisations syndicales ont fait valoir leur droit d’opposition à l’accord collectif sur la mise en œuvre du travail dominical, accord signé par deux organisations syndicales minoritaires. La majorité des salariés des Galeries Lafayette s’est exprimée lors des élections professionnelles en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    DÉBRAYAGE CHEZ CAMAIEU, À ROUBAIX ›››

    La CGT Camaieu organise un débrayage ce mardi 31 mai, de 10h30 à 11h30, au siège de Camaieu, 211 avenue Brame, à Roubaix. L’objectif de cette action est de dénoncer la dégradation des conditions de travail, la baisse des effectifs, les bas salaires mais aussi de montrer notre opposition à la loi El Khomri et à ses effets désastreux sur les salariés de notre enseigne et du Commerce plus généralement. Dans le cadre de notre action, nous vous invitons à (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    AMAZON : UN EXEMPLE EN MATIÈRE D’ANTISYNDICALISME ›››

    Trois délégués syndicaux CGT, dont le délégué syndical central, d’Amazon ont été assignés en référé devant les tribunaux de grande instance de Sevrey (Saône-et-Loire) et de Montélimar (Drôme) et doivent s’y présenter aujourd’hui. Cette procédure judiciaire fait suite à l’entrée en grève illimitée, le 25 mai dernier, sur plusieurs sites de l’entreprise, de plusieurs centaines de salariés, en soutien au mouvement social contre la loi « travail » et en signe (...)
    Voir tout le texte ›››
  • TRACT CONFÉDÉRAL (4 pages)
    Argumentaire contre la loi El Khomri ›››

    Pour télécharger l’argumentaire CGT contre la loi El Khomri, cliquer sur l’icône ci-dessous.
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    260 SALARIÉS D’AMAZON EN GRÈVE ›››

    Ce jour, les salariés des sites Amazon de Douai (150 grévistes), Montélimar (60 grévistes) et Chalon-sur-Saône (50 grévistes), soit 3 sites sur 4, se sont mis en grève illimitée suite aux assemblées générales qui ont eu lieu ce midi. Dès demain, la grève s’étendra au siège de l’entreprise, à Saran (45), ses salariés ayant décidé de se mettre en grève, en signe d’opposition à la loi Travail et pour demander des augmentations de salaire. La direction d’Amazon (...)
    Voir tout le texte ›››

CARREFOUR CHAMBOURCY : Manifestation de soutien au délégué syndical

mardi 6 mars 2012, par Stéphane

Entraide, solidarité, réponse collective. A l’appel des organisations CGT Carrefour, fédération commerce, union départementale Yvelines et union locale Yvelines nord, plus d’une centaine de militants de la CGT, des milieux associatifs et politiques étaient rassemblés samedi matin 3 mars devant l’enseigne Carrefour à Chambourcy.

Rassemblement pour dénoncer auprès de la clientèle et des salariés le harcèlement dont a été victime le délégué syndical CGT, harcèlement devenu insupportable au point que notre camarade a voulu en finir avec la vie ! Mais aussi rassemblement pour dénoncer les méthodes de gestion inhumaines de la direction visant à installer un climat d’insécurité sociale, de peur parmi le personnel.

Distribution de tracts (plus de 1500), signatures pétition, point presse, discussion avec la clientèle sur les 2 entrées du centre commercial. La manifestation s’est poursuivie dans la galerie marchande ainsi que parmi les rayonnages du supermarché sous les yeux ébahis et parfois empreints d’admiration des clients et des salariés. « Solidarité avec Maamar » tel était le slogan des marcheurs. Une délégation a été reçue par la direction. Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur le climat de peur et sur la souffrance au travail qui règnent dans cette entreprise, à l’instar de tous les magasins Carrefour et la tentative de suicide de notre camarade en est le point culminant. Le directeur fébrile persiste à dire (sur un ton toutefois peu convaincant) que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes de Carrefour. La délégation est partie sur un au revoir ! Car il va sans dire que la CGT n’en restera pas là….

Bouffée d’oxygène, lueur d’espoir parmi les salariés de Carrefour, ce rapport de force a permis d’ébranler sérieusement les certitudes et l’arrogance de la direction et est de bon augure pour les actions futures.

L’union locale continuera d’informer sur les avancées de ce dossier et tient à remercier les militants de Carrefour, pour la plupart venus de Province, les camarades salariés, retraités de la région, les élus des mondes politiques et associatifs qui ont permis de transformer cette initiative en réussite totale. C’est le début de l’histoire pour Carrefour Chambourcy……