• Tract fédéral
    Un 1er mai revendicatif
    Pour s’unir, partager, s’organiser et lutter pour gagner
    ›››

    Le 1er mai est une journée de solidarité internationale des travailleurs. Cette année aura une dimension particulière du fait des mobilisations importantes dans tout le pays. Face aux échecs des politiques d’austérité et aux dégâts économiques et sociaux qu’elles entraînent, les travailleur-euse-s font de la résistance et investissent leurs entreprises et la rue pour dénoncer la destruction de nos conquis sociaux. Le gouvernement de Hollande et le (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Tract confédéral
    Tous ensemble pour le progrès social, le retrait de la loi travail et un code du travail du 21è siècle ›››

    1er mai : tous ensemble pour le progrès social, pour le retrait de la loi travail, pour un Code du travail du 21e siècle Le 1er mai est la journée internationale des travailleurs. Depuis 1890, les travailleurs et travailleuses du monde entier manifestent pour exiger de nouvelles conquêtes sociales, pour une société plus juste et solidaire. La loi travail, contre laquelle se mobilise aujourd’hui le monde du travail, est à l’exact contraire de ses (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Loi Travail
    Appel des organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL ›››

    Les nombreuses initiatives, grèves, manifestations et rassemblements qui se sont multipliés depuis le 9 mars renforcent la détermination des organisations syndicales de salarié-e-s, de lycéen-ne-s et d’étudiant-e-s à obtenir le retrait du projet de loi travail et gagner de nouveaux droits pour les salarié-e-s. Le mouvement est majoritaire dans l’opinion. Le gouvernement doit enfin entendre ces revendications et cesser de répondre aux exigences du (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    LA TYRANNIE CONTINUE CHEZ AMAZON ›››

    La multinationale américaine Amazon menace de licenciement le Délégué Syndical Central CGT Amazon pour avoir reçu une journaliste. En effet, la direction d’Amazon France vient d’informer Alain Jeault, Délégué Syndical Central de la CGT Amazon, qu’il allait être convoqué pour un entretien préalable de licenciement. Cette menace intervient quelques jours seulement avant les Négociations Annuelles Obligatoires qui débuteront mardi 26 avril, à 10 heures, à (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Appel du 51ème congrès ›››

    Les 1 000 délégués, réunis en congrès à Marseille du 18 au 22 avril 2016, ont analysé la situation économique et sociale, le contexte des mobilisations désormais ancrées dans le pays depuis plus d’un mois et demi. La CGT lance un appel fort et déterminé à l’ensemble des salariés du privé et du public, des jeunes, des privés d’emploi, des retraités et de ses syndicats, à poursuivre et amplifier partout le rapport de force jusqu’au retrait du projet de la loi (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    LA LUTTE PAIE ET C’EST MC DO QUI PASSE À LA CAISSE ! ›››

    Mc Donald’s : un redressement fiscal de 300 millions d’euros ! Depuis 2013, la Fédération CGT Commerce et Services n’a cessé d’alerter le ministère des finances sur les pratiques fiscales abusives de Mc Donald’s, géant de la Restauration rapide, sans aucun retour. Il a fallu la détermination des salariés par voie de mobilisations, grèves et conférences de presse pour exiger du gouvernement qu’il assume ses responsabilités pour que chaque entreprise paie, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE INTERSYNDICAL CGT, Sud-Solidaires et Fec FO
    TOUJOURS MOBILISÉS CONTRE LA LOI TRAVAIL LE 28 AVRIL ET APRÈS ›››

    La fédération CGT Commerce, Distribution, Services, la section fédérale du Commerce FEC FO et la fédération SUD Commerces et Services-Solidaires appellent l’ensemble des salariés à la grève le 28 avril 2016 pour le retrait de la loi Travail. Depuis le 9 mars 2016, avec le point d’orgue de la grève interprofessionnelle du 31 mars, de nombreux salariés du Commerce et des Services ont participé massivement à toutes les manifestations et rassemblements pour (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    POUR AMPLIFIER L’ACTION COLLECTIVE CONTRE LA LOI TRAVAIL ›››

    Depuis des semaines, les salarié-es du commerce et des services participent massivement à toutes les manifestations et rassemblements pour exiger le retrait de la loi Travail et l’écriture de droits nouveaux pour les travailleurs. Entre préférence patronale et dérive autoritaire, le gouvernement a choisi de rester sourd aux protestations et de réprimer violemment l’expression des inquiétudes de la jeunesse et des souffrances des travailleurs. Les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Communiqué de presse CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL
    " Les organisations syndicales dénoncent l’entêtement du gouvernement " ›››

    Le gouvernement a présenté le 11 avril dernier, des mesures importantes en faveur des jeunes (Aide à la Recherche du Premier Emploi, surcotisation des CDD, amélioration de la rémunération des apprentis, revalorisation des bourses, prolongation du droit aux bourses, création de places en BTS….). Pour les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL ces annonces sont le fruit des fortes mobilisations des jeunes, à l’appel des organisations (...)
    Voir tout le texte ›››

  • STOP à l’injustice fiscale et sociale dans la restauration rapide ›››

    Les salariés de la restauration rapide ont décidé d’une journée de grève internationale. Cette journée de grève en France s’inscrit dans l’initiative internationale du mouvement des salariés de la restauration rapide. Les grandes enseignes de ce secteur, dont Mc Donald’s est l’emblème, orchestrent scandaleusement l’hyper-précarisation de leur salariat par des politiques sociales et fiscales immorales et injustes. Au menu de toutes ces firmes : bas (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Projet de loi "El Khomri" : plus que jamais la lutte continue ›››

    La fédération CGT du Commerce et des Services appelle à de nouvelles journées de mobilisation le mardi 5 avril et le samedi 9 avril à Paris et en Province. Elle continuera l’action jusqu’au retrait sans concession du projet de loi « El Khomri ». Ces nouvelles journées d’action sont indispensables pour montrer notre détermination. L’implication de chacun et chacune est nécessaire pour faire reculer ce gouvernement aux ordres du patronat. Nous devons (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ CONFÉDÉRAL
    Immense mobilisation, une seule issue : le retrait ›››

    A l’image de la tour Eiffel fermée pour cause de grève, la mobilisation pour le retrait du projet de loi El Khomri et l’écriture d’un code du travail du 21ème siècle a été un véritable succès. Au soir de ce 31 mars nous recensons près d’1,2 million manifestants dans 250 villes avec plusieurs milliers d’arrêts de travail. Cette mobilisation est à l’image des 70% de français qui veulent le retrait de ce projet de loi. Dans de nombreuses manifestations, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Communiqué intersyndical Commerce et Services
    Le 31 mars, mobilisation partout contre la loi travail ›››

    Les salariés de nos secteurs en ont assez de subir les reculs sociaux qui nous plongent un peu plus chaque jour dans la précarité. Depuis l’ANI de 2013 et les lois Macron et Rebsamen, le gouvernement ne répond qu’aux attentes du MEDEF refusant d’entendre celles des salariés. Pourtant, il est inacceptable que les richesses économiques ne profitent qu’à une minorité qui compte organiser une vie de servage pour les actifs et fixer la précarité comme seul (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Loi travail : Salarié-e-s de la prévention sécurité tous en grève le 31 mars 2016 ›››

    La Fédération CGT Commerce, Services et Distribution appelle l’ensemble des salarié-e-s de la branche Prévention Sécurité à la grève le 31 Mars 2016 pour faire plier le gouvernement, le patronat, et les directions nationales de certaines organisations syndicales qui bradent notre futur et celui de nos enfants contre des intérêts personnels. Des manifestations sont organisées le 31 mars partout en France contre la Loi Travail, qui est en réalité une Loi (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 24 et 31 mars tous en grève pour le retrait de la loi El Khomri ›››

    La fédération du commerce et des services, appelle au retrait total de cette loi, qui a pour but de répondre aux desiderata du patronat au détriment des salariés : plus de flexibilité, de souplesse pour les uns et plus d’insécurité et de précarités pour les autres. En effet, le gouvernement a tout misé sur l’illusion du retrait de certaines mesures et la création de droits nouveaux. Mais la réalité est tout autre. Il apparait à la lecture du texte (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    LA CGT EXIGE DES GARANTIES DANS LE CADRE DU PROJET DE RACHAT DE DARTY ›››

    La Fédération CGT Commerce et Services dénonce les PSE boursiers imposés par des grands groupes qui n’ont pour seul souci que la hausse de leurs bénéfices et de leurs dividendes, au détriment de l’emploi et des travailleurs qui génèrent ces bénéfices et se voient condamnés à la précarité et la misère. Dans le cas de Darty, pour l’année fiscale 2014 – 2015, les bénéfices s’élèvent à 13,8 millions d’euros. Néanmoins, un plan de départs volontaires est en cours (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    UN SEUL MOT D’ORDRE : RETRAIT PUR ET SIMPLE DE LA LOI TRAVAIL ›››

    Forte de ses 47000 adhérents, la Fédération CGT Commerce et Services appelle à maintenir la pression dans la durée jusqu’au retrait de la loi travail, une loi scélérate. La forte mobilisation des salariés et de la jeunesse le 9 mars dernier a contraint le gouvernement à revoir sa copie. Cependant, les corrections apportées restent dans la philosophie antisociale de la ministre du travail, Madame El Khomri : « l’adaptation permanente du code du travail (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Déclaration commune CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL ›››

    Les mobilisations, notamment celles du 9 mars initiées par les organisations de jeunesse et les organisations syndicales de salariés (CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL), ont contraint le gouvernement à des concessions sur la loi Travail. Pour autant les aménagements annoncés par le Premier Ministre ne changent pas la philosophie générale du projet. Il ne répond pas aux aspirations fortes, exprimées par les jeunes, les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    LA CGT LARGEMENT MAJORITAIRE CHEZ THOM AVEC 50,19% ›››

    Lors des élections chez Thom, le 1er mars dernier, la CGT est arrivée en tête avec 50,19% au 1er tour loin devant les deux autres organisations syndicales participant au scrutin. La société Thom Europe comprend les bijouteries Trésor, Histoire d’or et Marc Orian. La fédération CGT Commerce et Services se félicite de ce résultat qui montre combien les salariés font confiance à la CGT. Montreuil, le 3 mars 2016 CONTACT(S) Rollin CEROL, tél. : 06 86 (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    RETRAIT DU PROJET DE LOI DIT EL KHOMRI ›››

    La Fédération CGT Commerce et Services demande le retrait du projet de loi dit El Khomri et appelle tous les salariés à faire grève le 9 mars et à rejoindre tous les rassemblements et manifestations organisés en France. Les salariés de nos secteurs en ont assez de subir les reculs sociaux qui nous plongent un peu plus chaque jour dans la précarité. Depuis l’ANI de 2013 et les lois Macron et Rebsamen, le gouvernement ne répond qu’aux attentes du (...)
    Voir tout le texte ›››

COMMUNIQUÉ DES FÉDÉRATIONS CGT COMMERCE ET SERVICES ET BANQUES/ASSURANCES

Cofinoga : stratégie de casse sociale de BNP Paribas et des Galeries Lafayette

mardi 31 janvier 2012

L’annonce massive de suppressions d’emploi au sein de l’entreprise COFINOGA ne peut que susciter réprobation, indignation et condamnation.
Cette société spécialisée dans le crédit à la consommation, propriété des groupes BNP Paribas et Galeries Lafayette, est délibérément sacrifiée par ses deux actionnaires.
La première conséquence concerne l’emploi avec la suppression de 433 postes dont 368 sur le seul site de Mérignac (33).

La crise, les évolutions réglementaires du « crédit revolving » sont les raisons avancées pour tenter de justifier cette casse sociale. Mais de qui se moque-t-on ? Quatre administrateurs sur sept sont des dirigeants de BNP Paribas et n’auraient rien vu venir ? Nous refusons de croire à une simple erreur de stratégie.

La baisse du crédit à la consommation était prévisible. C’est une réalité depuis 2008/2009. L’augmentation du chômage, le développement de la précarité, les politiques d’austérité imposées aux salariés, actifs, retraités et chômeurs induisent baisse du pouvoir d’achat, inquiétudes sur l’avenir et conduisent naturellement les consommateurs à restreindre leur demande de crédit. Il ne faut pas être devin pour prévoir cette évolution.

De même, la modification du cadre réglementaire du crédit à la consommation n’est pas survenue du jour au lendemain. Depuis de nombreuses années, les organisations de consommateurs, les organisations syndicales souhaitaient une modification de cette activité avec des garanties pour les consommateurs. À l’issue de très longs mois, d’années de débat, des évolutions ont été inscrites dans la loi. Tout cela était prévisible, annoncé. Donc rien ne justifie que les salariés de Cofinoga fassent les frais de ces aveuglements. À moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’autre chose, à savoir une stratégie délibérée des deux actionnaires.

Les deux Fédérations CGT Banques/Assurances et Commerce, Distribution et Services ne sauraient avaliser ce plan social que Cofinoga tente d’imposer.
Ces quelques reclassements annoncés (40 au sein de BNP Paribas et 50 dans le groupe Galeries Lafayette) ne peuvent cacher que 330 autres vont se retrouver sans perspective, sans emploi. Inadmissible. Nous estimons que d’autres solutions sont à envisager.

Le métier essentiel de Cofinoga est de faire du crédit, ce qui est le métier de base des banques.
La CGT propose que l’on s’oriente vers une reprise des activités Cofinoga au sein de BNP Paribas et en lien avec celles de BNP Personal Finance (ex Cetelem).
Cela pourrait se faire en garantissant le niveau d’emploi actuel sur l’ensemble des sites et tout particulièrement à Mérignac.
La situation financière des deux groupes BNP Paribas (7,8 milliards de bénéfice en 2010) et des Galeries Lafayette permet que tout soit mis en œuvre pour empêcher cette casse sociale.

Les deux Fédérations CGT estiment une nouvelle fois que les salariés de Cofinoga n’ont pas à payer pour les erreurs et les exigences de rentabilité immédiate des deux actionnaires. Elles sont aux côtés des salariés, de la CGT Cofinoga, pour s’opposer à ce plan dit social.
Elles appellent les salariés à la résistance, dans l’unité la plus large.

Montreuil, le 30 janvier 2012