• ATTENTAT A NICE, Réaffirmons les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité ! ›››

    La CGT tient à témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par l’attentat survenu à Nice dans la nuit du 14 au 15 juillet. Elle tient également à saluer le formidable élan de solidarité de l’ensemble des agents des services publics et, particulièrement, celui des personnels de santé qui n’ont pas attendu le plan blanc pour se mettre à disposition. Alors que le pays est à nouveau endeuillé par un acte de violence extrême, les (...)
    Voir tout le texte ›››

  • L’état français hors la loi ? ›››

    Fin juin, le comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) de l’ONU a publié un rapport très critique à l’égard du projet de loi travail et a estimé que « les dérogations à des protections acquises en matière de conditions de travail, y compris pour accroitre la flexibilité du marché du travail » étaient particulièrement préoccupantes. L’instance a donc invité le gouvernement Français à s’assurer que la loi n’avait pas pour effet de précariser (...)
    Voir tout le texte ›››

  • VIVARTE Poursuit le démantèlement du groupe ›››

    Plus de 40 millions d’aides publiques (CICE …) sont versées chaque année au groupe, et chaque année VIVARTE supprime des emplois pour satisfaire l’appétit des actionnaires. Depuis un an le groupe VIVARTE a licencié plus d’un millier de salariés (1800) en 2015. Depuis le début de l’année 2016, le groupe VIVARTE poursuit la casse à l’emploi et vient d’annoncer dans les médias la cession de Kookaï, Pataugas et Chevignon qui comptent plus de 900 salariés. Ce (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 5 juillet, la lutte continue pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis plusieurs mois, la Fédération CGT du Commerce, de la Distribution et des Services se mobilise avec les salariés pour exiger le retrait total de la loi dite travail. Le mépris du gouvernement et la menace d’un nouveau passage en force en utilisant le 49.3 ne nous feront pas plier. Faire fi de l’ampleur des mobilisations et de l’opinion des français est irresponsable et anti démocratique. 73 % des français sont opposés à un nouveau recours au (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Le 5 juillet, la lutte continue pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis plusieurs mois, la Fédération CGT du Commerce, de la Distribution et des Services se mobilise avec les salariés pour exiger le retrait total de la loi dite travail. Le mépris du gouvernement et la menace d’un nouveau passage en force en utilisant le 49.3 ne nous feront pas plier. Faire fi de l’ampleur des mobilisations et de l’opinion des français est irresponsable et anti démocratique. 73 % des français sont opposés à un nouveau recours au (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Diaporama 14 juin 2016 ›››

    Pour faire défiler, cliquer sur les photos.
    Voir tout le texte ›››

  • Communiqué intersyndical : pour le retrait de la loi travail, grève nationale dans le commerce pour manifester à Paris mardi 14 juin 2016 ›››

    Depuis de nombreux mois, les salariés du Commerces et des Services continuent la lutte par des grèves, des débrayages et en participant aux manifestations, reflet de la mobilisation en cours contre la loi Travail, tout comme les oppositions sur la mise en œuvre de la loi Macron sur le travail du Dimanche aux Galeries Lafayette et celle annoncée à la Fnac. C’est encore une preuve qu’un front commun peut stopper un recul social. La détermination du (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Convergeons sur Paris le 14 juin pour le retrait de la loi travail ›››

    Depuis des mois dans l’action contre les lois Macron, Rebsamen, la Fédération CGT Commerce, Distribution et Services et ses syndiqué-es, aux côtés de millions de salariés et de citoyens, expriment leur opposition et leur colère face à la loi Travail, ou plutôt Loi contre les Travailleur-ses. Nous ne voulons pas d’un texte qui facilite les licenciements, qui permette de contourner la loi dans les entreprises, qui dégrade nos conditions de travail et (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Salariés des hôtels cafés restaurants victimes des intempéries, votre fond d’action sociale vous aide ›››

    "Une aide exceptionnelle de 1000 euros par salarié + 500 euros par enfant à charge pourra être accordée dans les deux cas suivants : 1) L’entreprise est fermée depuis au moins 10 jours suite aux dégâts causés et les salariés ont été déclarés en chômage technique par l’employeur. ou 2) L’habitation du salarié a été atteinte au point de l’obliger à se reloger dans sa famille ou ailleurs. Pour obtenir l’aide, les salariés peuvent transmettre leur demande à : (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    PAS D’OUVERTURE DES GALERIES LAFAYETTE LE DIMANCHE ›››

    Contrairement à l’annonce, dans certains media, de l’ouverture des Galeries Lafayette Haussmann le dimanche, le syndicat CGT de cet établissement et d’autres organisations syndicales ont fait valoir leur droit d’opposition à l’accord collectif sur la mise en œuvre du travail dominical, accord signé par deux organisations syndicales minoritaires. La majorité des salariés des Galeries Lafayette s’est exprimée lors des élections professionnelles en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    DÉBRAYAGE CHEZ CAMAIEU, À ROUBAIX ›››

    La CGT Camaieu organise un débrayage ce mardi 31 mai, de 10h30 à 11h30, au siège de Camaieu, 211 avenue Brame, à Roubaix. L’objectif de cette action est de dénoncer la dégradation des conditions de travail, la baisse des effectifs, les bas salaires mais aussi de montrer notre opposition à la loi El Khomri et à ses effets désastreux sur les salariés de notre enseigne et du Commerce plus généralement. Dans le cadre de notre action, nous vous invitons à (...)
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    AMAZON : UN EXEMPLE EN MATIÈRE D’ANTISYNDICALISME ›››

    Trois délégués syndicaux CGT, dont le délégué syndical central, d’Amazon ont été assignés en référé devant les tribunaux de grande instance de Sevrey (Saône-et-Loire) et de Montélimar (Drôme) et doivent s’y présenter aujourd’hui. Cette procédure judiciaire fait suite à l’entrée en grève illimitée, le 25 mai dernier, sur plusieurs sites de l’entreprise, de plusieurs centaines de salariés, en soutien au mouvement social contre la loi « travail » et en signe (...)
    Voir tout le texte ›››
  • TRACT CONFÉDÉRAL (4 pages)
    Argumentaire contre la loi El Khomri ›››

    Pour télécharger l’argumentaire CGT contre la loi El Khomri, cliquer sur l’icône ci-dessous.
    Voir tout le texte ›››
  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    260 SALARIÉS D’AMAZON EN GRÈVE ›››

    Ce jour, les salariés des sites Amazon de Douai (150 grévistes), Montélimar (60 grévistes) et Chalon-sur-Saône (50 grévistes), soit 3 sites sur 4, se sont mis en grève illimitée suite aux assemblées générales qui ont eu lieu ce midi. Dès demain, la grève s’étendra au siège de l’entreprise, à Saran (45), ses salariés ayant décidé de se mettre en grève, en signe d’opposition à la loi Travail et pour demander des augmentations de salaire. La direction d’Amazon (...)
    Voir tout le texte ›››

  • DÉCLARATION DE LA FÉDÉRATION : SOLIDARITÉ AVEC LES CAMARADES EN LUTTE ›››

    Notre fédération apporte tout son soutien aux camarades qui sont en lutte dans les raffineries, les dockers, les marins, etc et appelle toutes ses bases, tous ses militants, à rejoindre les points de rassemblement de blocage dans les lieux stratégiques. Notre fédération réaffirme son soutien aux camarades des Bouches du Rhône. Ils peuvent compter sur l’ensemble des camarades du Commerce et des Services. La CGT, ensemble pour exiger le retrait de la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Déclaration confédérale
    Vous avez dit essoufflement ???!!! ›››

    Jeudi 19 mai, près de 400 000 personnes ont rejoint les manifestations contre la loi Travail, soit près du double de mardi dernier, des dizaines de milliers d’autres étaient sur les barrages et les piquets de grève. 6 raffineries sur 8 sont arrêtées ; la grève est reconduite dans des ports comme Nantes-Saint Nazaire ou Rouen ; 1 cheminot sur 3 est en grève ; chez Rhodia, 16 sites sur 18 sont en grève, les salarié-e-s des aéroports de Paris sont en (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Communiqué confédéral
    Journée d’action du 17 mai : nouvel et important élan de mobilisation ›››

    Nouvel et important élan de mobilisation Plus de 220 000 manifestants recensés ce jour aux quatre coins du pays : C’est 2 fois plus que le 12 mai et ce alors que les modes d’actions diversifiés se multiplient. La CGT tient à saluer le sérieux avec lequel les services d’ordre des organisations syndicales ont assuré la sécurité des manifestants alors même que cela relève du rôle de l’état. La puissante mobilisation des chauffeurs routiers démarrée hier (...)
    Voir tout le texte ›››

  • La précarisation des emplois ne peut pas être aux menus des palaces de la Croisette ›››

    Les syndicats CGT et FO de l’hôtellerie/restauration du bassin cannois ont organisé les 15 et 16 mai deux initiatives afin de dénoncer la précarisation des emplois au sein des hôtels de luxe de la Croisette. En faisant appel à des contrats journaliers dits d’extras, les directions des grands hôtels cannois poursuivent et amplifient des pratiques qui sont source de grande précarité pour les salariés des HCR et leur famille, en les plongeant dans (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Affaibli, le gouvernement répond par l’excès de violence, inadmissible ! ›››

    STOP AUX GAZAGES LACRYMOGÈNES ET BRUTALITÉS À OUTRANCE. La Fédération CGT du commerce, des services et de la distribution s’indigne des méthodes répressives des services d’ordre, sous caution du gouvernement, lors des manifestations de ces deux derniers mois, brutalités volontaires et excessives, gazages au lacrymogène permanents et de manière déraisonnée, ces brutalités excessives des forces de l’ordre envers les millions de travailleurs, jeunes, (...)
    Voir tout le texte ›››

  • PROJET DE LOI EL KHOMRI : ON N’EN VEUT PAS ›››

    La fédération CGT du Commerce et des Services appelle à de nouvelles journées de grève et de mobilisation le jeudi 12 mai et mardi 17 mai à Paris et en Province. Même si le gouvernement souhaite passer en force avec le recours au 49.3, faisant encore la démonstration de son déni de démocratie, la fédération continuera l’action jusqu’au retrait sans concession du projet de loi « El Khomri ». Ces nouvelles journées d’action sont indispensables pour (...)
    Voir tout le texte ›››

Sûreté aéroportuaire : appel national à la mobilisation

jeudi 8 décembre 2011

La fédération Cgt du commerce, de la distribution et des services a déposé un préavis de grève couvrant l’ensemble des salariés des entreprises de prévention sécurité relevant de l’annexe 8 Aéroportuaire sur tout le territoire français, à compter du vendredi 16 décembre 2011, à minuit, pour une durée illimitée conformément aux dispositions de l’article L.2511-1 et suivant du code du travail régissant l’exercice du droit de grève.

Rappel juridique :
Les entreprises du secteur public (c. trav. art. L. 2512-1 à L. 2512-5 ; cass. soc. 11 janvier 2007, n° 05-40663, BC V n° 2) et les régies ou entreprises chargées d’une mission de service public de transport terrestre de personnes à vocation non touristique (loi 2007-1224 du 21 août 2007, JO du 22 ; décret 2008-82 du 24 janvier 2008, JO du 26) relèvent de règles spécifiques en matière de préavis. Le délai de préavis franc est de cinq jours dans les entreprises chargées d’une mission de service public.

Compte tenu des articles ci-dessus, nous respectons le délai de prévenance et laissons donc aux directions des entreprises de l’aéroportuaire l’opportunité de trouver des solutions et plans d’actions pour répondre favorablement aux revendications des salariés et de la Cgt.

En effet, au regard de la dégradation des conditions de vie et de travail, des pressions que subissent au quotidien les salariés, de la non prise en compte de négociations salariales, des risques sur la santé des personnels, nous demandons l’ouverture immédiate de négociations dans la branche et les entreprises concernées par notre préavis.

À défaut d’entendre les revendications légitimes des salariés et de leur organisation syndicale, la grève sera poursuivie selon la décision des salariés.

Les revendications des salariés portent sur :
- Des augmentations de salaires,
- La mise en conformité des coefficients,
- La revalorisation ou la mise en place de primes transports,
- Le passage de salariés à temps partiel à temps complet pour ceux qui le souhaitent,
- La reprise du personnel à 100% lors de transfert de marché,
- Augmentation des primes paniers,
- Le respect de la vie personnelle et familiale dans la mise en œuvre de plannings harmonisés,
- Pour palier au problème de sous-effectif, l’embauche de personnels supplémentaires,
- La prise en compte des revendications des salariés et de la Cgt dans chacune des entreprises concernées par ce préavis,
- Une prime de 13ème mois.

Thierry Ménard
Secrétaire fédéral