La sous-traitance chez SERIS-ESI

ACCUEIL / actualité / Informations / La sous-traitance chez SERIS-ESI

La sous-traitance chez SERIS-ESI


La sous-traitance en cascade entraîne fatalement du travail dissimulé, c’est-à-dire des salariés qui travaillent sept jours sur sept, douze heures par jour, pour parfois 3 euros de l’heure. Ce sont les gueules noires du vingt-et-unième siècle, des esclaves modernes.

La CGT dénonce le comportement esclavagiste de l’entreprise SERIS-ESI, qui se vante d’être la première entreprise française de sécurité, alors qu’elle emploie des salariés au noir, malgré toutes nos alertes et nos dénonciations depuis dix ans.

L’accord temps de travail signé dernièrement par des syndicats complices va permettre à l’entreprise d’exploiter davantage les salariés, en toute légalité.
Nous allons par conséquence dès 2019 travailler plus pour gagner moins.

La Fédération CGT Commerce et Services apporte tout son soutien aux militants de SERIS-ESI qui s’efforcent de démontrer sans relâche toutes les entorses à la législation du travail commises par l’entreprise.

CP Seris sous-traitance.pdf

Top